Qu’est-ce que l’équité salariale?

L’équité salariale au Québec exige de l’employeur qu’il démontre que les postes à prédominance féminine, traditionnellement occupés par des femmes, sont bien positionnés du point de vue salarial par rapport aux postes à prédominance masculine, traditionnellement occupés par des hommes. Un poste de technicienne pourrait, par exemple, être comparé à un poste de mécanicien.

L’équité salariale est donc atteinte lorsque les emplois féminins reçoivent une rémunération équivalente aux emplois masculins de valeur équivalente au sein de l’entreprise.

Démystifions ce qu’est l’équité salariale versus les autres formes d’équité.

  • L’équité salariale n’est pas « un salaire égal pour un travail égal », tel que stipulé dans la Charte canadienne des droits et libertés.
  • L’équité salariale n’est pas l’équité en matière d’emploi, qui stipule que tout employeur doit assurer l’égalité d’accès à l’emploi.
  • L’équité salariale n’est pas l’équité externe, qui concerne la rémunération globale de l’entreprise versus celle offerte sur le marché.
  • L’équité salariale concerne l’équité interne, qui vise à ce que les entreprises assujetties offrent un salaire équivalent pour un poste de valeur équivalente dans l’entreprise.

GCRH offre depuis plusieurs année un service-conseil aux employeurs pour les accompagner dans l’exercice et la déclaration de l’équité salariale.


Flèche