Licenciement collectif et aide au reclassement

Depuis 1990, le Groupe GCRH a réalisé plusieurs centaines de dossiers de comités d’aide au reclassement. Dans un contexte de fermeture d’entreprise ou de licenciement collectif de plus de 10 employés, la Loi sur les normes du travail oblige l’employeur à aviser, dans un premier temps, le ministère de l’Emploi et de la Solidarité. Ce dernier peut alors l’inviter à participer aux activités de mise sur pied d’un comité d’aide au reclassement.

Cette loi oblige également les employeurs à prendre les mesures pour faciliter le reclassement des employés lorsque le nombre de salariés visés par le licenciement atteint 50 personnes ou plus.

Les Comités d’aide au reclassement fonctionnent essentiellement sur le modèle des comités de concertation en entreprise, c’est-à-dire qu’employeurs et travailleurs, appuyés par des spécialistes engagés pour conseiller le comité, collaborent dans la recherche et la mise en œuvre de solutions face aux problèmes que posent les licenciements collectifs. Vous trouverez ici le détail des dispositions sur l’avis de licenciement collectif selon la Loi sur les normes du travail.


Évaluation des besoins des travailleurs licenciés

Il est primordial, dans une situation de licenciement collectif ou de fermeture d’entreprise, d’offrir aux travailleurs l’accès à un soutien moral et professionnel. Il est donc approprié de faire une première évaluation des besoins à la suite de l’annonce.

L’évaluation des besoins permet de diagnostiquer l’état d’esprit dans lequel les gens se trouvent au moment de la perte d’emploi et d’identifier leurs besoins pour faire face aux exigences du marché du travail. Une fois le diagnostic établi, le comité de travail, en concertation avec les représentants des travailleurs, de l’entreprise et d’Emploi-Québec, établissent un plan de reclassement pour soutenir efficacement les travailleurs.

Depuis 1990, nous avons développé une démarche structurée dans l’aide au reclassement pour les personnes licenciées. Nos différents procédés et outils d’analyse génèrent des informations pertinentes pour établir des diagnostics afin d’identifier des actions ciblées et concrètes pour aider ces personnes.

Les principaux sujets du plan de reclassement :

  • Aide à la recherche d’emploi
  • Retour aux études
  • Démarrage d’entreprise
  • Planification de retraite (complète ou progressive)

Les travailleurs intéressés par les services d’aide au reclassement peuvent assister à une gamme diversifiée d’ateliers et de séances d’informations portant entre autres sur :

  • La recherche d’emploi
  • Le deuil de l’emploi
  • Le démarrage d’entreprise
  • La planification financière
  • Le retour aux études
  • Autres

Nos résultats des dernières années démontrent un taux de reclassement gravitant autour de 90 %.


Service d’orientation

Les gens ont également accès à du soutien individuel d’un conseiller en orientation pour être accompagnés dans une réorientation de carrière, un processus d’information scolaire et professionnel ou de soutien à la recherche d’emploi.

Aujourd’hui, il est fréquent qu’une personne envisage un retour aux études à la suite d’une perte d’emploi, et ce, peu importe son âge. Ceci entraîne généralement un changement de métier, des questionnements sur le cheminement de carrière et autres interrogations.

Nos conseillers d’orientation, tous membres de l’OCCOQ (Ordre des conseillères et conseillers d’orientation du Québec), ont l’expertise pour accompagner les gens dans leur réflexion de carrière et ainsi faire un choix professionnel qui respecte leurs exigences personnelles.

Notre accompagnement se poursuit au-delà du choix professionnel puisque nous accompagnons le particulier dans sa démarche auprès d’Emploi-Québec pour obtenir le soutien financier nécessaire à la réalisation de son projet de retour aux études. Nos conseillers d’orientation connaissent très bien la Mesure de formation de la main d’oeuvre d’Emploi-Québec et il est de leur devoir d’informer les personnes mises à pied et de s’assurer qu’elles puissent rencontrer les exigences du programme.

Outre l’aide aux aux petites et moyennes entreprises (PME) ainsi qu’aux entreprises de plus de 50 employés, nous offrons également un soutien aux personnes mises à pied.


Notre banque d’entreprises, bonne ressource d’emplois !

Au fil des ans, nos interventions dans des mandats de comité d’aide au reclassement ainsi que nos interventions en ressources humaines nous ont permis d’établir des contacts dans plusieurs régions et municipalités du Québec, ce qui nous permet de disposer d’une banque d’entreprises.

Cette banque est utilisée pour contacter des entreprises et offrir des emplois aux travailleurs, effectuer des visites d’entreprise ou de salons de l’emploi. L’objectif principal est de faciliter le contact entre les travailleurs et les entreprises et ainsi favoriser leur retour sur le marché du travail rapidement, dans un emploi qu’ils auront choisi.

Ces dernières années, nous avons œuvré dans plusieurs secteurs d’activités :

  • des entreprises manufacturières et de services
  • dans le secteur du bois
  • dans le secteur du textile
  • dans le secteur de l’alimentation
  • dans le secteur des mines ou de la métallurgie
  • Etc.

Voici la liste des régions du Québec dans lesquelles nous sommes intervenus en comité d’aide au reclassement et où nous avons développé des contacts tant au niveau des entreprises et des centres de formation que des partenaires du marché du travail :

  • Estrie
  • Montréal
  • Montérégie
  • Québec
  • Centre-du-Québec
  • Chaudière-Appalaches
  • Laval
  • Laurentides
  • Lanaudière
  • Mauricie
  • Saguenay Lac-Saint-Jean
  • Outaouais

Assurer un suivi dans la démarche de réinsertion au travail

Les travailleurs évoluent de façon différente. Certains travailleurs licenciés prennent plus de temps à faire leur deuil que d’autres et sont parfois prêts à agir seulement après quelques semaines, voire après quelques mois. Il est donc primordial d’assurer un suivi avec eux pour voir où ils en sont dans leur démarche. Il est alors possible de les garder motivés et de les réintégrer au marché du travail. Dans certains cas, il est possible que des personnes vivent leur perte d’emploi plus difficilement. Le suivi permet de garder contact avec elles et continuer de travailler sur différentes possibilités.


Et les entreprises, elles?

Lorsqu’une entreprise se voit dans l’obligation de licencier un nombre important de travailleurs (plus de 10 employés), nous lui venons en aide afin qu’elle puisse faire face à ses obligations légales. D’abord, selon la loi, qu’est-ce qu’un licenciement collectif? Il s’agit d’un arrêt de travail provoqué par l’employeur et touchant 10 personnes ou plus d’un même établissement pour une période de plus de six mois.

Nous prenons en charge le processus de fin d’emploi, accompagnons les employeurs pour la rédaction des documents légaux et nous conseillons même les entreprises sur le dossier disciplinaire ou sur les montants qu’elles auraient éventuellement à verser à leurs ex-employés.

Vos employés devront par la suite prendre en main leurs projets de carrière. Nous les accompagnons alors afin de les aider à redémarrer leur carrière, et ce, grâce à des techniques d’évaluation et de relation d’aide innovatrices et adaptées à chacun. Nous vous assisterons pour vous amener, vous et vos employés, à prendre des décisions éclairées et à poser les gestes adéquats.

Les programmes de gestion et de transition de carrière visent à aider les entreprises à mieux gérer leurs ressources humaines et les individus à prendre des décisions adéquates concernant leur carrière, que ce soit lors de modifications au sein de l’organisation ou lors de fin d’emploi.

Si le gouvernement oblige votre entreprise à créer un comité de reclassement de la main d’oeuvre (lors de mises à pied massives – plus de 10 employés), nous serons là pour vous épauler.

En somme, vous pouvez nous faire confiance puisque nous :

  • possédons une vaste expérience de plus de 25 ans;
  • avons l’habitude de venir en aide aux propriétaires et gestionnaires d’entreprises;
  • avons plusieurs conseillers membres de l’OCCOQ;
  • avons déjà travaillé dans plusieurs régions du Québec;
  • avons une excellente connaissance des exigences d’Emploi-Québec;
  • avons aidé des personnes œuvrant dans plusieurs domaines différents tels le bois, le textile, les mines et la métallurgie, pour ne nommer qu’eux.

Travailler avec le Groupe GCRH, c’est faire affaire avec une équipe d’expérience, flexible, mobile et à l’écoute des besoins des entreprises et de leurs employés !

Ces services pourraient également vous intéresser:

N’hésitez pas à consulter nos services pour petites et moyennes entreprises et nos services pour grandes entreprises.


Aimeriez-vous obtenir de l'information sur l'un de nos services? Écrivez-nous, il nous fera plaisir de répondre à vos questions.

équité salariale Nos clients par secteurs
Flèche